RÉSEAUX PÉDOCRIMINELS

Que ce soit avec l’effort de la présentatrice actuelle de l’émission Cash Investigation, Élise Lucet, avec son reportage Viols d’enfants : La fin du silence, ou encore celui de Karl Zéro, l’ancien présentateur du Grand Journal de Canal+, de briser l’omerta sur le sujet suivant, ce dernier reste occulté du grand public.

Dans son documentaire, Affaire Zandvoort – les fichiers de la honte – les faits Zéro, ce dernier démontre clairement qu’en France, comme à travers toute l’Europe, des centaines d’enfants se font enlever pour ensuite être violés, torturés puis tués dans des rituels sordides. Pour information, l’affaire Zandvoort englobe l’affaire Dutroux de 1996 en Belgique, dans laquelle 2 filles ont été retrouvées mortes au domicile de Marc Dutroux et la justice concluait qu’il n’y aurait pas eu de violences sexuelles, ni l’existence d’un réseau pédocriminel derrière. On y découvre dans son enquête que tout ceci est protégé par l’autorité judiciaire et on y suggère l’implication de familles royales comme de divers acteurs politiques. Ces massacres sont filmés et les vidéos se vendraient en tant que « snuff movies » à des milliers d’Euro comme l’explique un témoin dans cette enquête. Ceci souligne la responsabilité de gens financièrement riches dans ce scandale abominable :

Vers la fin, ce reportage prétend qu’il manquerait soi-disant les moyens en France pour y mettre un terme.
Hors cela n’a point de sens si on pense rien qu’au nombre de policiers et militaires dont dispose notre nation et est plutôt dû au fait le tout soit protégé au niveau politique, juridique et médiatique.
La dernière partie est donc contradictoire au reste de son documentaire.

 

Et voici le reportage Viols d’enfants : la fin du silence de Lucet :

 

Une organisation Suisse, le Comité international pour la dignité de l’enfant (CIDE), dont un représentant est présent à la fin de l’émission, a écrit un rapport détaillé sur le sujet :

cide.romulus.zsite.ch/wp-content/uploads/2017/02/CIDE_Reseaux.pdf

En voici 2 dessins peints par des enfants victimes :

dessins enfants rituels pedocriminels pedophilie

 

La chaîne allemande N24 a elle également essayé d’y enlever le voile, voici leur enquête sous-titré en français :

 

Une affaire renommée en relation avec ces réseaux est celle appelée au nom d’Amidlisa :

reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/09/13/laffaire-amidlisa-du-var-snuff-movies-et-pedophiles-proteges-par-la-justice/

Dans la suite, le long témoignage des grands-parents des enfants impliqués dans l’affaire Amidlisa :

La chaîne de télévision française M6 y a consacré un court reportage pour dire que les enfants n’auraient jamais fait ce genre de témoignage face aux enquêteurs, alors que les témoignages sont visibles sur internet, pris dans l’entourage familial :

Ci-dessous un dessin des enfants concernés dans cette affaire :

dessin theo amidlisa

Source de l’image : rendeznousnosenfants.org/ftprendez/amidlisa/

Ce dessin de victimes nous rappelle une des images vu dans la BD La vilaine Lulu, signée par le fameux couturier Yves Saint Lurent, ami de Pierre Bergé entre autre, ancien propriétaire du journal Le Monde :

la vilaine lulu

agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/yves-saint-laurent-et-la-vilaine-197612

 
Ce dernier personnage connu a d’ailleurs été accusé de pédophilie par son ancien amant Fabrice Thomas:

valeursactuelles.com/societe/pedophilie-au-maroc-les-revelations-choc-dun-ex-amant-de-berge-et-saint-laurent-90361
 
 
L’ancien ministre Jack Lang s’est même fait publiquement accusé de ce genre de viol sanglant par l’ancien député Roger Holeindre :

Dans la photo suivante, Jack Lang (à droite) avec l’ancien premier ministre du PS Manuel Valls, dont il semble aussi proche qu’avec François Hollande :

jack Lang Valls

 

L’ancien agent des renseignements français Gilbert Abas dénonçait exactement ces réseaux qu’i nommait satanique :
 

 

Au passage, à noter également que récemment une vidéo est apparue sur internet montrant un rituel qu CERN qui rappelle les divers témoignages :

lemonde.fr/big-browser/article/2016/08/18/le-cern-se-justifie-il-n-y-a-pas-de-sacrifice-humain-chez-nous_4984463_4832693.html

Mise en scène d’un canular ou réel sacrifice ?

 
Beaucoup de gens vont avoir du mal à être confrontés à tous ces éléments et à les croire, mais tenez compte que pour le célèbre animateur de télévision anglais Jimmy Savile, proche de la royauté britannique aussi, il est aujourd’hui publiquement admis qu’il a violé des centaines d’enfants pendant sa carrière, sauf que ceci a été occulté jusqu’à sa mort en 2011. Divers témoignages parlent également de meurtres, impliquant aussi d’autres célébrités.

savile pédophile proche royauté anglaise queen

lepoint.fr/monde/pedophilie-jimmy-savile-aurait-fait-au-moins-500-victimes-03-06-2014-1830799_24.php

 

Un de ces témoignages est celui de Anneke Lucas, agée de 54 ans aujourd’hui, qui a été relayé par des journaux connues comme le DailyMail britannique en début année 2017 et elle a même témoigné devant la caméra de Russia Today.
Elle raconte avoir été vendu à l’age de 6 ans par ses parent à une famille aristocratique appartenant à un réseau pédophile. La victime dit avoir été violé ensuite 1’700 heures jusqu’à l’age de 12 ans quand elle devrait être tuée comme d’autres enfants avant lui sur une plaque en acier noir de sang. Mais une personne du réseau l’aurait laissée s’échapper et elle aurait fuit la Belgique.
Elle explique que beaucoup de ces pédophiles seraient eux-mêmes été victimes et des lâches cherchant la représaille :

Une série de témoignages peut être retrouvé sur le site de Wanted Pedo ICI.

 

Un autre élément accablant est le témoignage suivant de Ronald Bernard, homme d’affaire néerlandais disant avoir navigué dans les hautes sphères de la finance internationale :

 

Un autre fait relayé massivement dernièrement concernant ce sujet est celui de l’affaire du Pizzagate, issue notamment des e-mails de Podesta, ancien président de la campagne présidentielle US de 2016 de Hillary Clinton, diffusés par Wikileaks récemment. Dans ces derniers mails on retrouve des phrases qui semblent utiliser un langage codé avec des mots comme « pizza », « hot-dog » ou encore « carte », utilisé généralement par des pédophiles pour désigner « garçon », « fille » et « sperme » selon des experts. Voici une citation extraite d’un des e-mails : « L’agent immobilier a trouvé un mouchoir. Je pense qu’il a une carte qui semble lié à la pizza. » Une autre de ces phrases est « Je sacrifierai un poulet dans le jardin en l’honneur de Moloch. » de Cheryl Mills, ancienne conseillère du département d’état des États-Unis, à Hillary Clinton. Dans l’argot homosexuel, selon des experts encore une fois, un poulet serait un code pour un garçon mineur et Moloch c’est un dieu associé au sacrifice d’enfant … Vous pouvez retrouver ces passages en anglais, parmi tant d’autres, facilement sur le site de Wikileaks en se servant de leur fonction de recherche notamment.

Dans les e-mails il est aussi fréquemment question d’une pizzeria au nom de Comet Ping Pong et son propriétaire, classé par le magazine QC parmi les hommes les plus puissants de la capitale américaine, est un ami de John Podesta, ancien conseiller d’Obama. Tenez compte que cette pizzeria fut récemment objet d’une intervention policière.

L’affaire devient encore plus suspecte lors que dans ces mails hackés John Podesta parle de sa relation proche avec Dennis Hastert, ancien porte-parole de la maison blanche. Cette dernière personne a été récemment condamné à 15 mois de prison pour avoir violé en série des enfants selon le juge :

PizzaGate : Résumé global de l’affaire

 

Dans cette affaire, comme dans les autres, vous trouveriez encore beaucoup plus d’éléments illustrant la réalité d’un vaste réseau pédocriminel international.

Note : Le terme pédocriminel est souvent préféré car la terminaison -phile réfère à l’amour.

Partager